Le travail du fer forgé au Maroc : Histoire et Description

Le fer forgé au Maroc où quincaillerie et connu depuis le XXème siècle. la manipulation du fer avait pour but de façonner des outils avérés nécessaires à l’homme pour travailler la terre, ou pour confectionner des armes (arcs, points de flèches …).

Puis par la suite la forgerie s’est orientée vers la fabrication s’articles en fer plus raffines et plus originaux par les maalams (Artisans) pour mettre au point des objets en fer vouent à des usages différents. On distingue ainsi les artisans spécialisés dans la fabrication des grillages en fer ou de tables et chaises ou alors de luminaires dans différentes formes, et motif, et dimension.

Le travail fer forgé a apporté une touche ornementale particulière à l’artisanat marocain et dont raffolent les touristes essentiellement européens en visite dans les principales villes touristiques marocaines : Marrakech, Fès, Agadir…

En effet l’art du faire forger à permettre de mettre au point des objets de décoration ou d’ameublement et le résultat on est cette ambiance émouvantes qui règne dans les chambres d’hôtel, espace d’accueil café, restaurant, ou tout simplement chez soi-même dans nos chambres a accouché, ou dans nos salons traditionnels ou trône le sedari traditionnel marocain, sans oublier les luminaires enfer auxquels l’artisan Marocain a fait jaillir de mille lumières et de différentes couleurs plus fascinantes les unes que les autres.

De plus, le fer forgé au Maroc et spécialement à salé et le fer traditionnel sont parmi les professions les plus ancestrales, qui ont connu dernièrement une certaine stagnation mais qui ne vas pas tarder à renaitre de ces cendres, vu qu’elle est l’une des bases de la mode internationale, elle est devenu plus prospère dans « Bab septa » qui est un bon signe pour que les jeunes commencent enfin à apprendre les bases de cet art, qui fait la richesse culturelle marocaine, et qui n’est pas pret de s’épuiser de si tot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *